Archive | avril, 2012

Portrait des couples tunisiens

6 Avr

Les couples ça craint, ça se bécote n’importe où, ça s’appelle par des petits noms que même ta mère aurait honte de sortir et ça parle toujours à la 1ère personne du pluriel, du genre « nous ne sommes pas dispo le lundi en 12, nous avons notre série à regarder, c’est top important ». Autant dire qu’après les moustiques, le couple est surement la pire espèce que l’évolution ne nous ait jamais pondu.

Mais bon, on ne va pas généraliser, en Tunisie il y a toutes sortes de couples, certes aussi chiants l’un que l’autre mais assez différent dans la forme. Du coup, suite à un gros travail d’investigation établi sur le terrain (allant du salon de thé au centre commercial tout en s’aventurant par moment dans les foires du meuble), j’ai pu déterminer les différents types de ce concept si simple d’apparence mais tellement compliqué en vrai (cette phrase est sponsorisée par « Complément d’enquête », l’émission sur TF1).

  • Type n°1 : Les couples racistes envers les pas-couples

Alors eux, en plus d’être des couples, ils sont aussi racistes envers ceux qui ne le sont pas. Vous les entendrez tout le temps sortir des phrases telles que « Nous allons manger avec Mourad et Fatma » ou « Nous n’aimons pas Mehrez et Chahira, ils ne veulent pas faire des randonnées comme nous ». Aucune chance de les voir côtoyer un célibataire, ils les rejettent tel le bon goût qui enverrait valser Saida Agrebi. Leurs anciens potes restés célibataires sont immédiatement virés de leur vie, laissant leur place à un couple surement moins drôle et moins sympa que le pauvre célibataire écarté.

Comment les approcher : Se trouver quelqu’un

Comment les garder amis : Garder son quelqu’un

  • Type n°2 : Les parents

Eux, faut vraiment les aimer pour être avec eux. Là où ils vont, ils se trimballent leurs gosses qui ont pour hobbies le cri, les pleurs et les cacas. Autant vous dire qu’il vous faut un sacré sang froid ou un grand amour pour les gamins pour ne pas craquer et dire à vos potes que vous ne souhaitez plus les voir pendant 10 ans.

Comment les approcher : Avoir 5 ans ou moins

Comment les garder amis : Avoir un goût prononcé pour le Cérelac

  • Type n°3 : Les jaloux

Ils ne se séparent que très rarement, et quand ils le font ils se sentent obligés de s’appeler toutes les 5 minutes pour lancer un petit « winek 3zizi/3zizti ». Et toi tu es là à les regarder en rêvant de piquer ce foutu téléphone et de gueuler : « Il/elle est là ou il/elle était déjà y a 5, 10, 15, 20 et 25 minutes, donc tu vas prendre ton téléphone, te le foutre là ou je pense et arrêter d’appeler parce qu’à un moment faudrait profiter de vos soirées entre potes ! ».

Comment les approcher : Vous ne pouvez pas, vous vous ferez buter par le conjoint

Comment les garder amis : cf. « Comment les approcher »

  • Type n°4 : Les conservateurs, mais pas trop quand ça les concerne

Bon là, ça concerne plus souvent les mecs que les filles, mais en tout cas ça court les rues dans ce pays. En gros, le mec fait la prière 2 jours avant ses exams ou avant une grosse réu avec son boss, et boit juste après cette échéance. Il aime que sa copine soit vierge, ne sorte pas et ne soit pas jalouse, par contre lui il aime clubber, rencontrer des filles faciles et envoyer des messages Otlobni pour qu’on le rappelle. Elle par contre, souhaite juste se marier, ce qui peut expliquer qu’elle accepte d’être en couple avec le fils caché du Mollah Omar et de David Guetta.

Comment les approcher : Le mec se trouvera au Cap, au Calypso ou dans un bar du centre-ville. La fille sera chez elle en train de préparer son futur mariage.

Comment les garder amis : Pour garder le mec, faudra être une fille de joie. Pour la fille, à moins d’être un ustensile de cuisine, je ne vois pas.

  • Type n°5 : Les couples qui ne s’assument pas

Ils sont ensemble depuis au moins 6 mois, ils se voient souvent seuls, ils ont une vie sexuelle active, mais quand on leur demande s’ils sont ensemble ils nieront tout en bloc. En gros, c’est eux qui mettent un « C’est compliqué » ou un « Relation libre » comme situation sur Facebook. Devant vous ils s’insultent gentiment mais derrière ils s’envoient des SMS très chauds. Malgré des études très poussées effectuées notamment par le London School of Relationship (Z’avez googlé, avouez !), nous n’arrivons toujours pas à comprendre le mode opératoire de ce type de couple.

Comment les approcher : Rien de plus simple, les couples qui ne s’assument pas sont très sociables.

Comment les garder amis : Ne JAMAIS leur dire la phrase magique : « A quand le mariage ? »

  • Type n°6 : Les excités de service

Vous avez tous un(e) pote qui chante, danse et crie à toute heure de la journée ? Et bien il arrive que cette personne trouve une moitié qui soit aussi turbulente que lui. Ça donne un couple insupportable qui fait des chorés, parle à haute voix, court dans tous les sens. Bref, on ne veut même pas imaginer ce que ça donnerait si ces gens avaient des gosses en plus.

Comment les approcher : En faisant la choré de Pulp Fiction ou à un karaoké.

Comment les garder amis : Du Red Bull, beaucoup de Red Bull.

  • Type n°7 : Le soumis/ la soumise à sa moitié

Ce couple ne fait qu’un, pas à cause d’un amour fusionnel, mais plutôt parce que l’un des deux maitrise complètement l’autre, le deuxième se contentant uniquement de faire de la figuration. Y en a un qui décide, l’autre qui suit, d’ailleurs si vous en avez dans votre entourage, vous les appelez surement « Mounir et sa copine » ou « Fathia w sa7ebha ».

Comment les approcher : En allant promener votre chien. Vous trouverez surement le dominant en train de promener sa moitié.

Comment les garder amis : En évitant de parler un jour au soumis/ à la soumise. Vous risqueriez d’inverser le processus et de créer une faille spatio-temporelle.

  • Type n°8 : Ceux qui vivent pour s’engueuler

Ouais c’est bien eux les plus chiants. Enfin c’est vrai qu’on s’en fout qu’ils s’engueulent, c’est plus nos potes, c’est des couples maintenant. Mais qu’ils se disputent devant nous et pourrissent nos soirées, je dis non !

Comment les approcher : La question est : « Pourquoi les approcher ? »

Comment les garder amis : Non mais sérieusement les gens !

  • Type n°9 : Les collègues de bureaux

C’est aussi le cas des amis d’un même groupe qui tombent un jour, et on ne sait comment, amoureux l’un de l’autre. Eux ils ne se parlent pas en présence d’autres personnes, essaient de s’éviter au maximum jusqu’au soir où ils se font des blagues du genre « oh oui, envoie-moi tes mails dans ma boite de réception, oh oui, j’aime ta pièce jointe ! ».

Comment les approcher : En provoquant une réunion puis en les invitant

Comment les garder amis : En leur envoyant des mails. Des VRAIS mails hein !

  • Type n°10 : Les femmes qui aiment les femmes, les hommes qui aiment les hommes

Pour eux c’est un peu compliqué à cause du regard que leur porte la société, tout ça. Du coup on ne va pas être trop méchant avec eux. Par contre j’aurais deux questions : 1- qui fait le ménage dans le couple de lesbienne ? 2- Dans les couples d’hommes, est-ce qu’ils font des combats d’escrime avec leur membre ?

Comment les approcher : Au Peace and Love, Carthage.

Comment les garder amis : Ah là, je vous laisse y réfléchir.

  • Type n°11 : Les fans des réseaux sociaux

La race la plus répandue de ce 21ème siècle. Ils ont décidé que leur amour devait être partagé avec la terre entière, du coup ils s’envoient des messages d’amour sur leur wall, leur week-end à Sousse est live-twitté et je pense que l’on aura bientôt leur sex-tape sur YouPorn.

Quand ils s’engueulent leur situation passe à l’état de « célibataire », généralement cela dure quelques minutes, le temps que le mec envoie un « je t’aime chérie » par SMS, pour que la situation amoureuse repasse à « en couple ». C’est beau l’amour !

Comment les approcher : Sur Facebook, Twitter, Pinterest ou Google Plus.

Comment les garder amis : Sur MSN, ICQ, mIRC… Non je déconne, sur Facebook Chat.

  • Type n°12 : Les nouveaux mariés

Heureusement ! Heureusement que ce type ne survit que quelques mois avant son retour à l’état de couple banal (enfin un des autres types quoi). Cette race se distingue par ses habits blancs, son hénné dégoulinant sur tout le bras et son amour des hôtels de Hammamet où l’on danse « la queue-leu-leu » avec des touristes allemands jusqu’au bout de la nuit. Ce type aime raconter ses voyages de noces 5 fois par semaine à nous pauvres mortels qui durant ce temps-là, trimions devant nos écrans comme des malades. A noter que cet espèce ne se nourrit uniquement que de pâtes, de crêpes et de pizza. La femelle croyant le plus souvent à sa dépendance avant de découvrir les vraies joies de la cuisine.

Comment les approcher : A la salle des fêtes Happy Days, au Lac.

Comment les garder amis : En écoutant le récit de leur voyage de noce pour la 346ème fois sans se suicider.

  • Bonus track : Le salafiste et son truc qui fait la vaisselle

Nouvellement découvert dans le pays, le couple salafiste est le plus heureux du monde, enfin du moins le mec du couple. Faut dire que de toutes façons on s’en fout un peu de la femme de ménage hein. Dans ce couple, pas de disputes vu que l’ispice di counasse ne l’ouvre pas. Pas de migraine pour éviter le sexe, le viol est toujours possible. Pas de dépenses inutiles en restos, elle ne sort pas de sa cuisine. Non franchement, le couple salafiste est vraiment le plus heureux du monde.

Comment les approcher : Des Nike Air Max, un Qamis, une (fausse) barbe et ça devrait être bon.

Comment les garder amis : Inchallah ce sera le cas.
Bref, voilà, 165 jours de boulots ont été nécessaires pour terminer cette étude. L’équipe qui a bossé sur ce projet était composée de 7 personnes, 4 d’entre elles se sont suicidées, 2 autres sont actuellement à l’hôpital du Razi et je suis donc l’unique rescapé. J’espère juste que ces personnes ne soient pas parties en vain et que ce document vous servira à mieux connaitre cette espèce. Votre survie dans ce milieu hostile en dépendra.

%d blogueurs aiment cette page :