Archive | octobre, 2012

Pourquoi la Tunisie est le pays le plus développé au monde

30 Oct

Franchement, à vous lire les gars, on a vraiment l’impression que le pays part en couilles, qu’on est les plus pourraves du monde et que l’on ne vaut pas mieux que la raclure à chiottes de Lotfi Zitoune. Du coup, conscient que vous êtes en train de dramatiser et que cela ne fait que mettre des bâtons dans les roues de notre « cher » gouvernement, j’ai décidé de vous démontrer, via des arguments solides et posés, que la Tunisie n’est pas seulement un pays développé, mais que c’est le plus développé au monde !

Seul pays au monde à avoir commercialisé un shampoing à l’huile de vison, la Tunisie a toujours été considérée comme un précurseur dans l’industrie biochimique. La médecine n’est pas en reste non plus et des progrès en terme de soins ne cessent d’être accomplis. Ce qui conduit à avoir des hommes politiques de près de 90 ans qui se positionnent en favoris pour les présidentielles du pays.

Au niveau des infrastructures, les routes tunisiennes sont les seules au monde où l’on peut admirer la présence de 6 voies. Les sympathiques conducteurs tunisiens se créant un passage avec une simple phrase ressemblant à « Ti eb3ed *** ommek » et qui se traduirait en français par un aimable « veuillez prendre la partie droite du milieu de la route je vous prie ».

La Tunisie est aussi citée partout pour son système de réhabilitation des prisonniers. En effet, il n’est pas rare de voir des anciens terroristes, pédophiles ou autres voleurs repentis occuper suite à leur libération des postes ministériels ou de cadres de partis politiques. Le premier ministre suédois avoue d’ailleurs s’être inspiré de ce pays nord-africain, petit par la taille mais ô combien grand par sa richesse d’esprit.

La Tunisie a aussi été la nation dans laquelle sont nées des personnalités aussi connues que Hannibal, El Kahina et Kenza Fourati. Le pays regorge de ressources intellectuelles, humaines et technologiques, ce qui explique que le pays arrive à maintenir une certaine productivité alors qu’il est géré par un président alcoolique, un peu fou et ayant un gout prononcé pour la libération impulsive de canaris.

La qualité de vie du pays dépasse de loin les standards européens; piscines à ciel ouvert, parcours d’escalade en plein centre-ville ou échanges culturels avec l’ambassade américaine, les activités sont aussi diverses que variées au pays du bonheur éternel.

Mais que serait un pays développé sans l’art ? Et à ce niveau, les Tunisiens n’ont rien à envier aux Italiens, Français ou autres  pays de mécréants . Musicalement, des chanteurs aussi doués que Amel Mathlouthi, Dali Benji et Soufia Sadok se partagent la scène, tandis que des réalisateurs aussi prestigieux que Jilani Saadi et Brahim Letaief permettent à des acteurs tels que Kawther El Bardi ou Naima El Jeni de faire étalage de leur formidable talent.

Bref, vous l’aurez compris, la nouvelle hype n’est ni  le Brésil, ni la Chine, mais bel et bien le pays qui a lancé le printemps arabe, l’hiver islamiste et l’été indien (à moins que ça ne soit Joe Dassin pour ce dernier, je ne suis plus très sûr). Je l’annonce donc haut et fort : Ingénieurs, investisseurs, poètes, docteurs, bonasses libanaises (ouais surtout vous) et étudiants du monde entier, venez chez nous ! Cotoyez-nous ! Ramenez votre putain de devises étrangères parce que c’est bien beau tout ça, mais on a 217 salaires d’élus de la constituante à payer, et que malgré tout ce développement, on galère grave pour y arriver.

Article sponsorisé par l’ATCE.

Source : Le guide du Routard

%d blogueurs aiment cette page :